Dolbeau-Mistassini est la ville la plus populeuse de la MRC de Maria-Chapdelaine et la troisième ville en importance au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Comptant une population d’environ 15 000 habitants, la Ville est un pôle commercial important du nord du Lac-Saint-Jean.

Fière de son titre de capitale mondiale du bleuet sauvage, la ville est également reconnue pour la qualité de vie que l’on y retrouve, la sécurité de ses quartiers, la chaleur de ses citoyens et citoyennes ainsi que de la proximité et de la générosité de sa nature.

En plus d’offrir de nombreuses infrastructures de sports et loisirs, la Ville peut compter sur plus de 180 organismes de toutes natures qui complètent l’offre de service municipal et viennent en aide à de nombreuses personnes.


Histoire

La Ville de Dolbeau-Mistassini est née en 1997 de la fusion des villes de Dolbeau et de Mistassini. Bien que son territoire formé de rivières et de lacs ont été fréquentés par des trappeurs et des chasseurs longtemps avant son histoire officielle, les origines de la ville sont surtout connues à partir de 1892, année où s’installe la communauté des Pères trappistes. Les traces de cette occupation sont encore visibles sur la pointe-des-Pères, au pied de la chute qui porte leur nom. Les pères sont l’épicentre de la communauté avec la construction d’infrastructures autour desquels gravitent les habitants. Les pères trappistes de la communauté de Mistassini sont encore reconnus aujourd’hui pour leur célèbre chocolat, particulièrement celui au bleuet, fruit emblématique du secteur.

La construction d’un moulin à papier par la Lake St-John Power and Paper Cie Ltd constitue les fondements historiques du secteur Dolbeau. Il y amènera de l’activité industrielle liée à l’exploitation de la forêt et sera à l’origine d’un quartier de compagnie toujours connu comme le « quartier des Anglais ». L’usine est toujours un acteur important de l’économie du secteur.


Économie

L’activité forestière tient encore aujourd’hui une place centrale dans l’économie de la Ville. L’omniprésence de la culture et la transformation des bleuets permettent également à Dolbeau-Mistassini de se prévaloir du titre de Capitale mondiale du bleuet sauvage, nom donné à l'airelle à feuilles étroites. Pôle commercial de la MRC Maria-Chapdelaine, Dolbeau-Mistassini présente un vaste éventail de services et de nombreux commerces.


Personnalités

De nombreuses personnalités reconnues au Québec et à travers le monde proviennent de Dolbeau-Mistassini. C’est le cas notamment de la contralto Marie-Nicole Lemieux, du chanteur populaire Mario Pelchat, de la mezzo-soprano Julie Boulianne et du comédien David Savard.


Attraits

Dolbeau-Mistassini offre des paysages étonnant avec au cœur de la ville deux chutes imposantes. Son territoire compte trois rivières : Mistassibi, Mistassini et Aux Rats. Le territoire de la ville donne aussi accès au lac Saint-Jean et à ses nombreux kilomètres de plage de sable fin grâce au centre de villégiature Vauvert-sur-le-Lac. À Dolbeau-Mistassini, on s’arrête pour admirer l’ancien monastère des Pères trappistes et on se rend voir leur nouvelle abbaye, tout en y dégustant le chocolat qu’on y produit. On ne manquera pas de faire des provisions de bleuets frais ou de ses nombreux produits transformés.

La salle de spectacle Desjardins-Maria-Chapdelaine, magnifiquement inspirée d’une salle d’opéra avec ses murs rouges et ses balcons dorés, offre une programmation diversifiée.

Un arrêt au Parc de la pointe-des-Pères vous permettra de marcher sur les traces des Pères trappistes.

Dolbeau-Mistassini en photos

0
0
0
s2sdefault

Info-travaux

Tous les travaux

Prochains événements